La cage de Faraday

Cage de Faraday_01

 

Retour à l’accueil

Cette pièce, isolée de toute influence électrique, fait partie des doléances d’Edouard Branly pour la construction de son laboratoire. Toutes les surfaces sont recouvertes de cuivre et deux hublots munis de volets de cuivre permettent la pénétration de la lumière naturelle (il n’en reste aujourd’hui plus qu’un après la réduction de la taille de la cage pour l’aménagement d’un bureau adjacent). Cette architecture évoque indubitablement celle d’un sous-marin. Paul Tournon en a conçu l’hermétisme après plusieurs rencontres avec des ingénieurs spécialisés dans la conception de sous-marins.

Retour à l’accueil


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *