La télémécanique

La télémécanique : le pistolet La télémécanique : la rampe d'ampoulesRetour à l’accueil

La Comtesse de Greffuhle est une femme importante dans le microcosme parisien de l’époque. Elle s’intéresse aux travaux d’Edouard Branly et se désole du manque de reconnaissance de ses recherches (et de ses découvertes) sur la radioconduction et la télémécanique. Le 30 juin 1905, elle fait organiser une conférence au Trocadéro où Branly met en scène 4 expériences significatives de télémécanique. Parmi celles-ci, le déclenchement d’un pistolet à distance, l’allumage d’une rampe d’ampoules, la lévitation d’un boulet électro-aimanté et la mise en route d’un ventilateur. Cette conférence, soutenue par le journal Le Matin, attirera près de 5000 personnes et marquera l’accès à la notoriété du physicien. Par la suite, Branly réutilisera – dit-on – le pistolet pendant ses cours pour réveiller les étudiants somnolents…

La télémécanique : le boulet de canon

La télémécanique : le ventilateur

 Retour à l’accueil


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *